DE | FR
Bild

Image: Shutterstock

Ce qu'il faut savoir sur le nouveau vaccin Curevac commandé par la Suisse

Cinq millions de doses du vaccin de Curevac ont été commandées en Suisse. La société soumet une demande d'autorisation de mise sur le marché. Neuf points pour tout comprendre.

Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story


C'est la cinquième fois qu'une procédure d'homologation d'un vaccin contre le virus Sars-Cov-2 débute en Suisse. Curevac a déposé une demande d'homologation de son candidat au nom barbare: «Cvncov». C'est l'Institut suisse des produits thérapeutiques, Swissmedic, qui se charge de la procédure.

Mais comment ça marche? Voici les questions clés.

Quel est le délai d'approbation?

Ce n'est pas clair. La procédure d’examen en continu permet à Swissmedic d’examiner les données scientifiques dès qu’elles sont soumises par les entreprises et qu’elles sont donc disponibles, précise l'institut. La société allemande Curevac peut transmettre en permanence des documents pour son candidat vaccin, sans être tenue d’attendre les résultats définitifs des essais cliniques en cours. Selon Swissmedic, la durée de l'évaluation dépend de l'exhaustivité des données soumises par Curevac et des résultats des essais cliniques. Elle ne peut donc pas être prédite.

Comment le vaccin fonctionne-t-il?

La société de biotechnologie allemande Curevac utilise la nouvelle technologie ARNm – comme les vaccins de Pfizer-Biontech et Moderna, qui sont déjà utilisés en Suisse. Dans ce terme, le «m» signifie «messager» et «ARN», «acide ribonucléique». Avant le coronavirus, aucun vaccin de ce type n'avait été approuvé pour une utilisation chez l'homme. Avec l'ARNm, les vaccins contiennent les instructions de construction d'un composant de l'agent pathogène Covid-19. Sur cette base, les cellules de l'organisme produisent la protéine virale. C'est contre cela que le corps développe sa réponse.

Où en est le développement du vaccin?

Le candidat vaccin Covid-19 de Curevac est actuellement en phase finale de développement clinique, selon la société. Pour l'essai, qui a débuté le 14 décembre 2020, le recrutement d'environ 40 000 participants en Amérique latine et en Europe est terminé.

Quelle est l'efficacité du vaccin?

Les données exactes sur l'efficacité du vaccin ne sont pas encore disponibles. En novembre 2020, le fabricant a publié les données de son essai de phase 1. Selon ces derniers, le vaccin a été «généralement bien toléré à tous les niveaux de dose testés». Il a suscité de fortes réponses en anticorps, a déclaré le fabricant. Il n'y a pas eu d'effets secondaires graves.

Qui le fabrique?

Curevac est une entreprise allemande de biotechnologie basée à Tübingen. Elle produit le vaccin en collaboration avec Bayer et Glaxosmithkline, entre autres. La société prévoit de produire jusqu'à 300 millions de doses de son vaccin d'ici la fin de 2021, et jusqu'à un milliard de doses d'ici 2022.

La Suisse a-t-elle commandé le vaccin?

Oui, la Suisse a déjà commandé cinq millions de doses de vaccin à Curevac.

Quel impact sur la campagne de vaccination?

C'est difficile à dire pour l'instant. Cela dépend de la date à laquelle le vaccin est approuvé et de la date à laquelle Curevac peut administrer le vaccin.

Quels vaccins ont déjà été autorisés en Suisse?

Jusqu'à présent, les vaccins de Pfizer-Biontech, Moderna et Johnson&Johnson ont été approuvés en Suisse. Une demande d'autorisation d'Astrazeneca est également en cours d'examen par Swissmedic. Les vaccins de Pfizer-Biontech et Moderna sont déjà employés en Suisse. La Confédération n'a pas commandé de vaccins à Johnson&Johnson.

Combien de doses la Confédération a-t-elle commandées?

Combien de doses de vaccin la Confédération a-t-elle effectivement commandées? Réponse ci-dessous.

Adapté de l'allemand, l'article original ici.

Pour en savoir plus sur l'actualité Covid-19

La Suisse doit changer d'air pour lutter contre le Covid

Link zum Artikel

«Que pensez-vous des jeunes qui grognent contre les restrictions Covid?»

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 13
Une année de Covid-19, retour en images
source: sda / alessandro crinari
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

World of Watson: gestes barrières

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Interview

«Nos patients sous LSD éprouvent un sentiment de connexion universelle»

Le LSD sera-t-il un jour utilisé pour traiter des maladies psychiques? Katrin Peller, neuropsychologue, voit un grand potentiel dans cette substance. Elle travaille sur un médicament à base de LSD, la drogue des hippies par excellence interdite en Suisse depuis les années 70.

Le 19 avril, tous les fans de LSD partent à vélo et participent à la Journée du vélo (Bicycle Day) pour célébrer la naissance du LSD inventé par Albert Hoffmann, connu pour avoir fait son premier trip à vélo. Madame Preller, comment expliquez-vous l’euphorie autour de cette drogue?Je fais une distinction entre l’usage récréatif illégal du LSD et les recherches que nous menons de manière légale avec les autorisations nécessaires. Les résultats que nous avons obtenus sont …

Lire l’article
Link zum Artikel