DE | FR

Les emplois perdus pendant la crise ne seront pas récupérés avant 2023

Chômage emploi perte tristesse monde économie argent carrière

Image: Shutterstock

La situation de l'emploi dans le monde n'est pas près de s'améliorer, estime l'Organisation internationale du travail (OIT). Mais les choses devraient progresser durant la seconde partie de 2021.



Au moins 205 millions de personnes devraient être au chômage l'année prochaine, contre 187 millions avant la crise, a affirmé mercredi à l'Organisation internationale du travail (OIT).

Une amélioration en seconde partie d'année?

Avant le début de la pandémie, le chômage était déjà élevé, le travail sous-utilisé et les conditions difficiles. Pour cette première moitié de l'année, la crise a beauccoup affecté l'Amérique latine, l'Europe et une partie de l'Asie.

Cependant, les choses devraient s'améliorer durant la seconde partie de 2021, si la situation pandémique ne se détériore pas.

Une relance centrée sur des emplois décents

Pour accélérer la relance, l'OIT recommande aux Etats de:

A l'issue de la conférence annuelle sur le travail, qui s'ouvrira jeudi, l'OIT souhaite que les 187 pays membres tombent d'accord sur une déclaration politique importante: une relance centrée sur les êtres humains.

L'organisation alerte aussi sur le danger pour les gouvernements de renoncer trop tôt au soutien des travailleurs, en raison de difficultés financières. (ats)

Hitler, c'est qui? On a demandé à des gymnasiens

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

33 000 jobs supprimés dans la restauration en Suisse. Du jamais vu!

C'est la pire crise que la restauration ait connu. En quelques mois, 17% d'emplois ont disparu en Suisse. La Confédération et les cantons ne se précipitent pas pour soutenir ce secteur.

Fin 2020, le secteur de la restauration en Suisse comptait 17 % d'emplois en moins qu'un an auparavant. Dans un secteur qui comptait 190 000 emplois avant la crise, cela équivaut à 33 000 pertes d'emplois. C'est un effondrement de l'emploi à une échelle et à une vitesse jamais vues dans l’histoire.

Si la crise du Covid affecte de nombreux secteurs en Suisse, celui de la restauration est celui qui proportionnellement perd le plus d'emplois. La deuxième baisse la plus importante concerne …

Lire l’article
Link zum Artikel