DE | FR
Bild

Circonstances aggravantes retenues contre Chauvin pour le meurtre de Floyd

Plusieurs circonstances aggravantes ont été retenues contre le meurtrier de George Floyd. La sentence contre l'ex-policier doit être rendue ce 25 juin.



Un juge américain a retenu plusieurs circonstances aggravantes contre le policier blanc Derek Chauvin, jugé coupable du meurtre de l'Afro-Américain George Floyd. Cette décision ouvre la voie à l'imposition d'une lourde peine dans ce dossier retentissant.

Mercredi, le magistrat Peter Cahill, qui doit prononcer la sentence le 25 juin, énumère quatre facteurs qui l'autoriseront à s'émanciper du barème des peines en vigueur dans le Minnesota, selon lequel Derek Chauvin risque 12 ans et demi de prison:

Argument de poids retiré: Peter Cahill écarte en revanche un dernier argument soulevé par les procureurs. Pour lui, le quadragénaire noir n'était «pas particulièrement vulnérable», malgré son ingestion de drogues et ses poignets menottés, puisqu'il avait réussi à résister à son interpellation.

Rappel des faits

Le 25 mai, à Minneapolis, quatre policiers ont voulu arrêter George Floyd, soupçonné d'avoir écoulé un faux billet de 20 dollars. Pour le maîtriser, ils l'ont menotté et mis à plat ventre sur le sol. Derek Chauvin s'est alors agenouillé sur son cou et a maintenu sa pression pendant près de dix minutes, malgré les supplications du suspect et de passants affolés.
Le drame, mis en ligne sur internet, a suscité des manifestations dans le monde entier contre le racisme et les violences policières. Le 20 avril, après plusieurs semaines d'un procès très suivi, le policier a été reconnu coupable de meurtre et incarcéré immédiatement. Ses collègues seront jugés en août pour complicité.

(ats)

Affaire Floyd: le soulagement aux Etats-Unis, en images

1 / 12
Affaire Floyd: le soulagement aux Etats-Unis, en images
source: sda / craig lassig
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles concernant les Etats-unis

Les confidences du fils sulfureux de Joe Biden agitent les Américains

Link zum Artikel

Les Etats-unis évoquent un boycott des JO de Pékin

Link zum Artikel

Que penser des 65 premiers jours du Président Biden

Link zum Artikel

Un rapport de l'OMS sème le trouble entre la Chine et les USA

Link zum Artikel

Comment un squat a déclenché une crise politique au Tessin

La démolition d'un centre culturel autogéré à Lugano a provoqué une crise politique majeure. La tension monte et une manifestation prévue ce samedi pourrait précipiter les choses.

Dans la nuit de samedi à dimanche, sous les regards étonnés et impuissants des manifestants accourus sur place, les bulldozers entrent en action dans le coeur de Lugano. Une partie d'un gros complexe d'immeubles est démolie. C'est la fin du CSOA Molino, un squat au centre d'un litige qui dure depuis près de 20 ans.

Sa démolition, totalement imprévue, a déclenché une crise politique majeure qui, une semaine après les faits, ne faiblit pas. Comment en est-on arrivé là? On rembobine.

Les autogérés …

Lire l’article
Link zum Artikel