DE | FR
Une serveuse du

Image: KEYSTONE

Manger à quatre dans un resto le 31 mai? La réponse ce mercredi

Réouverture des salles intérieures des restos, fin du télétravail, grandes manifestations: ce mercredi, le Conseil fédéral va décider s'il lève une partie des restrictions en vigueur pour lutter contre la pandémie. Pour tout connaître, c’est par ici!



En raison de la bonne situation épidémiologique, le Conseil fédéral avait mis en consultation plusieurs levées des mesures, qui pourraient entrer en vigueur le 31 mai. La décision finale sera prise ce mercredi en fonction de l’évolution de la pandémie.

Les cantons et les milieux économiques poussent par ailleurs pour des assouplissements plus rapides. L’évolution positive de la situation sanitaire et du taux de vaccination leur paraît justifier des pas plus rapides.

Intérieur des restos

«D’un point de vue épidémiologique, cette mesure d’assouplissement est la plus délicate, car elle permet à un nombre élevé de personnes de différents foyers de se réunir sans masque dans un espace clos»

Le Conseil fédéral

Manifs avec public

«Ces dispositions valent aussi pour les manifestations visant la libre formation de l’opinion politique et les manifestations religieuses. Pour les autres événements comme les rencontres d’associations ou les visites guidées, le nombre maximal de participants est désormais de 30 au lieu de 15, à l’intérieur comme à l’extérieur»

Le Conseil fédéral

Par contre, les rencontres privées restent limitées à 10 personnes à l’intérieur et 15 à l’extérieur au vu du risque de contamination plus élevé.

Sport amateur

Télétravail

Enseignement en présentiel

Quarantaine

Mais encore

Et la suite!

Une année de confinement en images

1 / 12
Une année de confinement en images
source: keystone / ennio leanza
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Péril Jeune Océane

Plus d'articles «Actu»

Le premier café à chats de Suisse a ouvert (et ils ont tous les droits)

Link zum Artikel

La vie politique lève le voile sur son financement. Voici comment ça marche

Link zum Artikel

4 mois de prison pour le «gifleur» de Macron

Link zum Artikel

Six femmes exploitées sans salaire par des diplomates à Genève

Link zum Artikel

Un ex-élu socialiste veveysan condamné pour gestion déloyale

Lionel Girardin a été condamné à un an de prison avec sursis.

Lionel Girardin a été condamné, mardi à Vevey (VD), à douze mois de prison avec sursis et 40 jours-amende. La justice a estimé que l'ex-municipal socialiste avait bien fait preuve de gestion déloyale en avantageant sa propre société, plutôt que la fondation Apollo.

Pour mémoire, l'ex-municipal socialiste était accusé de gestion déloyale des intérêts publics, subsidiairement gestion déloyale. L'acte d'accusation lui reproche d'avoir empoché 74 000 francs, en favorisant sa propre société …

Lire l’article
Link zum Artikel