DE | FR
Der Grasshopper Euclides Cabral, links, gegen den Neuenburger Nicky Beloko, rechts, beim Fussball Meisterschaftsspiel der Challenge League zwischen dem Grasshopper Club Zuerich und dem Neuchatel Xamax im Stadion Letzigrund in Zuerich am Samstag, 3. April 2021. (KEYSTONE/Walter Bieri)

Nicky Beloko (au centre) et ses coéquipiers de Neuchâtel Xamax n'ont pas le droit à l'erreur ce lundi soir à la Pontaise contre le Stade Lausanne Ouchy. Image: KEYSTONE

Xamax joue très gros à la Pontaise

Neuchâtel Xamax affronte le Stade Lausanne Ouchy ce lundi soir à la Pontaise. Les Xamaxiens ont seulement deux points d'avance sur le dernier – et seul relégable – Chiasso. L'ex-capitaine des «rouge et noir» Eddy Barea croit au sauvetage de son ancien club.



Neuchâtel Xamax devra tout faire pour se donner de l'air ce lundi soir à la Pontaise. Les hommes d'Andrea Binotto y affronteront le Stade Lausanne Ouchy, actuel cinquième du classement de Challenge League. Les Vaudois ont, eux, encore une infime chance de décrocher la deuxième place synonyme de barrage contre l'avant-dernier de Super League.

On fait le point en quatre questions sur cette partie cruciale pour Xamax avec son ancien capitaine Eddy Barea, qui a porté le maillot «rouge et noir» durant six ans (2000-2006).

Xamax va-t-il se sauver?

EDDY BAREA: «Oui, je vois les choses favorablement. C'est mon cœur qui parle. Plus tôt dans la saison, quand ça allait mal pour eux, les Neuchâtelois ont montré qu'ils étaient capables d'inverser la tendance. Mais il faudra faire très attention à Chiasso, actuellement dans une dynamique positive et qui a engrangé plus de points que Xamax lors des derniers matchs. Mais Neuchâtel pourra compter sur des joueurs d'expérience, comme Nuzzolo, qui ont l'habitude de ces matchs couperets».

Xamax doit-il assurer un match nul ce lundi soir à Lausanne?

«Le meilleur moyen de ne pas réussir à décrocher le nul, c'est de jouer le nul. Mais il ne faut pas non plus partir la fleur au fusil et se découvrir complètement. Xamax devra être conquérant, aller chercher son adversaire. Et surtout être très rigoureux, en évitant absolument les erreurs individuelles. Il faudra aussi que chaque joueur trouve une détermination et une motivation de tous les instants».

Quels mots pour réussir à motiver les joueurs xamaxiens?

«C'est toujours une partie délicate de la préparation d'un match. L'entraîneur doit réussir à titiller l'orgueil et la fierté des joueurs. Et essayer de contextualiser le discours, en évoquant par exemple les matchs références joués par l'équipe durant la saison.

Le Neuchatelois Eddy Barea, droite, lutte pour la balle avec le St Gallois Jairo, gauche, lors du match de football de Super League Neuchatel Xamax contre FC St Gall, ce samedi 1 mai 2004, au stade de la Maladiere a Neuchatel. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

Eddy Barea (à droite) avec le maillot de Neuchâtel Xamax et le brassard de capitaine lors d'un match de Super League contre Saint-Gall en 2004. Image: KEYSTONE

Je suis extrêmement preneur des méthodes alternatives pour préparer ces matchs ultra-importants. Elles permettent d'amener cette motivation nécessaire aux joueurs. En utilisant par exemple des films sur l'histoire du club, ses heures glorieuses, des inspirations issues d'autres sportifs. Il faut être capable d'ouvrir l'esprit des joueurs. Par exemple, en allant au théâtre pour comprendre ce que ressent un comédien avant de monter sur scène et sa gestion du trac. Ou visiter un hôpital pour enfants pour saisir le don de soi des infirmiers. Ce genre d'expériences augmentent les capacités cognitives des footballeurs, également précieuses sur le terrain et stimulent l'esprit d'équipe. Le coach a une forte influence et une grande marge de manœuvre dans ce type de travail».

Le système tactique à utiliser?

«Si j'étais entraîneur de Xamax ce lundi soir à la Pontaise, j'utiliserais un 4-4-2. C'est le système le plus rassurant pour des équipes en difficulté et en manque de confiance. C'est celui qui permet de mieux quadriller le terrain. Il évite d'être en infériorité numérique sur certaines parties de la pelouse. Mais pour choisir le système idéal, il faut aussi bien évidemment tenir compte de l'adversaire et des caractéristiques de ses propres joueurs».

Stade Lausanne Ouchy - Neuchâtel Xamax (34e journée de Challenge League)

📅 lundi 10 mai à 20h00 📍 stade de la Pontaise, Lausanne

🔥Enjeu: Neuchâtel Xamax joue sa survie en Challenge League. A trois journées de la fin de la saison, les footballeurs neuchâtelois sont 9e et avant-derniers du classement. Ils comptent seulement deux points d'avance sur le dernier – et seul relégable en troisième division – Chiasso. Pour s'éviter des grosses angoisses lors des deux derniers matchs – contre le leader GC vendredi et... Chiasso lors de la dernière journée jeudi prochain au Tessin, les Xamaxiens devront faire des points ce lundi soir à Lausanne contre le Stade Lausanne Ouchy. Ils risquent une deuxième culbute en deux ans, eux qui évoluaient encore en Super League lors de l'exercice 2019-2020...

Plus d'articles sur le sport

Aimer cette équipe de Suisse, c'est prendre le risque d'être déçu

Link zum Artikel

Les arbitres préparent les matchs de l'Euro comme des entraîneurs

Link zum Artikel

Tous les résultats et classements de l'Euro 2020 en un clin d'œil

Link zum Artikel

Des geeks alémaniques font la loi dans l'industrie des paris sportifs

Link zum Artikel

Fabio Celestini est-il trop «tronchu» pour entraîner Young Boys?

Link zum Artikel

Dans un sport mécanique, mourir reste une option. Ils l'avaient oublié

Link zum Artikel

Bacsinszky: «On ne sait jamais tout, chaque joueuse a sa part d'ombre»

Link zum Artikel

Fribourg pleure l'un de ses diamants, Jason Dupasquier

Link zum Artikel

Roy Hodgson, le dictateur sympathique qui a décomplexé la Nati

Link zum Artikel

A Roland-Garros, on boude, on prie et on dit déjà des bêtises

Link zum Artikel

Le FC Sion joue sa peau ce soir. Les 10 raisons d'un déclin

Link zum Artikel

Mondial de hockey: «On n'a même pas le droit d'ouvrir la fenêtre de notre chambre»

Link zum Artikel

Il y a 20 ans, un Romand changeait la face du football portugais

Link zum Artikel

«Les épaules musclées, ça fait trop mec»

Link zum Artikel

Il rejoue en Premier League... dix ans après son dernier match

Link zum Artikel

River Plate a les mêmes problèmes qu'une équipe de 5e ligue

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

Faire payer les autographes? La mauvaise idée de Genève-Servette

Link zum Artikel

Le cheval vainqueur n'aurait pas mangé que des céréales

Link zum Artikel

Il profite de son passage à la télé pour chambrer le LHC

Link zum Artikel

Eden Hazard a-t-il manqué de respect au Real Madrid?

Link zum Artikel

Lewis Hamilton fait-il semblant d'avoir peur?

Link zum Artikel

Comment les réseaux sociaux se sont retournés contre les sportifs

Link zum Artikel

Les stars du foot ont peur dans le mur et ça peut leur coûter cher

Link zum Artikel

Pourquoi le Covid peut ruiner la carrière de Federer et Nadal

Link zum Artikel

Alexia, transgenre: «Je ne suis pas une menace pour mes adversaires»

Link zum Artikel

Les petites combines des cyclistes pour gruger en toute impunité

Link zum Artikel

Une copine de hockeyeur en colère: «No 25, tu es un gros dégueulasse»

Link zum Artikel

Ces entraîneurs de foot qui ont craqué

Link zum Artikel

Au FC Sion, un président qui s'éclate et des joueurs qui s'en fichent

Link zum Artikel

Courageux et touchants: huit coming out qui ont marqué le sport suisse

Link zum Artikel

Pourquoi les footballeurs sont-ils nuls quand on les change de poste?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles